Vous êtes ici > Accueil > Génétique et Cancer accueil previous page
  • imprimer
  • envoyer à un ami
ADN

Génétique et Cancer

On parle de prédisposition génétique au cancer lorsqu’une personne est porteuse, depuis sa naissance et dans toutes ses cellules, d’une mutation sur une ou sur les deux copies d’un gène importants dans la protection contre le cancer.

Chez ces personnes, le risque de développer un cancer est donc plus important que celui des sujets de la population générale. Le niveau de risque et les organes susceptibles d’êtres touchés par le cancer sont différents suivant le gène en cause.

Être porteur d’une « prédisposition héréditaire au cancer » signifie avoir un risque augmenté de développer tel ou tel type de cancer. Cependant, toutes les personnes porteuses d’une anomalie génétique dans un des gènes de prédisposition au cancer ne développeront pas forcément un cancer, et celles qui le développeront le feront à des âges différents car d’autres facteurs génétiques et non génétiques inter viennent dans le risque de cancer.

Nous ne connaissons pas encore tous ces facteurs qui modulent le risque de cancer, et il est impossible de prévoir pour une personne en particulier si elle développera ou non un cancer et à quel âge. Les prédispositions génétiques au cancer sont rares. El les représentent moins de 10% de l’ensemble des cancers et touchent particulièrement certains organes, dont le colon. La grande major i té des cancers n’est pas liée à une prédisposition et est dite « sporadique ».

L’association dans une famille d’un ou deux cas de cancer ne signifie pas forcément qu’ il existe une prédisposition héréditaire. Une consultation avec un généticien est nécessaire pour évaluer le risque et proposer au patient , si besoin, une analyse génétique pour mettre en évidence une mutation sur un gène de prédisposition. Lorsqu’une mutation est identifiée, la prédisposition est établie et le risque de cancer peut être estimé plus précisément .

AddInto